Accueil > Rando à Pied > Vercors > Col des Deux Soeurs et Pas de L’OEille

dimanche 17 juin 2012
par Mathieu B.


Col des Deux Soeurs et Pas de L’OEille

Les crêtes de la Petite Soeur Sophie

Petite incursion sur les crêtes du Vercors, du côté des Deux Soeurs

Depuis Depuis le Col d l'Arzelier {JPEG}PC, Lili et Sabrina devant les Balcons Est {JPEG}le col de l’Arzelier, le Col des Deux Sœurs se dessine nettement entre la Grande Sœur Agathe à gauche et la Petite Sœur Sophie à droite.

Départ à 9h30 du parking, la montée se fait par les pistes de ski jusqu’au gîte du pré Achard pour atteindre le sangle des balcons Est. Leurs courbes élégantes se dessinent derrière nous Sous le Col des Deux Soeurs {JPEG}...

Le chemin continue sous des barres rocheuses vers le nord et c’est finalement juste sous le Col que le premier panneau l’indique. Un peu tard, mais le passage est évident maintenant.


Un Il n'y a pas qu'en Chartreuse que l'on trouve des arches ... {JPEG}Le Col s'ouvre sur une prairie alpine avant la station de la côte 2000 de Villard {JPEG}peu avant le col, une arche se dessine sous la Grande Sœur et le chemin est parsemé de fossiles foncés facilement visibles. On tirera sur la crête Nord vers la Petite Sœur pour le pique-nique, surplombant Grenoble et les Hauts Plateaux.

Il nous aura fallu moins de 2h30 pour monter les 1000m et arriver au sommet ...

Notre itinéraire continuera le long de la crête, mais il faudra la longer de près et pas trop descendre bien que quelques cairns Le Nez du Sphinx ? Non, Obélix NON !! {JPEG}nous incitent à rejoindre le fond de la combe du Clos d’Aspres. Quelques petites barres seront à franchir, les passages les plus faciles toujours vers le haut. L’itinéraire Sud=> Nord nous les fera tous prendre à la montée, ce qui est toujours préférable. Certains sont marqués de points de peinture rouge.

Par endroits, la crête fait place au vide, une falaise verticale de 200m. Certains rochers en équilibre ne demandent qu’à tomber et il ne ferait pas bon habiter dessous ...

On rejoindra le Pas de l’OEille en moins de 2h, profitant du paysage et des rares coins d’ombre. Quelques bouquetins nous snoberont dans le bas de la combe et préféreront batailler pour le printemps suivant. Le choc de leurs cornes résonnent dans les lapiaz ...

Dalles de calcaire propices aux glissements de terrain ... La partie délicate du Pas de l'OEille {JPEG}

La descente du pas n’est pas des plus évidentes. Heureusement la terre sèche ne glisse pas mais des traces d’effondrement récent très nettes imposent la prudence. Le tracé GTV est modifié pour passer entre ces grandes dalles de calcaires mises à nue.


IlUn narcisse vers la pseudo source des Clos {JPEG}La Baraque des Clos, adossée à son caillou, offre un peu de fraîcheur {JPEG} fera chaud dans ces pierriers, mais malheureusement la source des Clos est déjà sèche en cette période. Seuls quelques narcisses témoignent d’un peu plus d’humidité. On se rabattra au frais dans la Baraque des Clos avant de descendre par la piste forestière vers le Col de l’Arzelier ...

< 6/10 >

Commenter

Contact | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |
pour profiter pleinement de ce site, utilisez firefox ... ou a défaut safari ...
Copyright 2006-2014 Fauxcols ... où s’arrête le voyage ?