Accueil > Rando à Pied > Belledonne > Refuge d’Arbarétan

dimanche 12 décembre 2010
par Mathieu B.


Refuge d’Arbarétan

... ou reco pour le we suivant ...

J’avais décidé de ne pas fêter mes 30 ans, mais finalement si ... Et de tradition, un anniversaire, c’est en refuge pour moi ... Sauf que d’habitude, on se retrouve à 5-6 ... mais là, 18 ont répondu "présent" ... L’arbarétan correspondait aux critères, de la place, du bois, de l’eau, pas trop rapide d’accès, en plus tout confort d’après refuges.info ...
Je ne connaissais pas ce refuge, et il fallait quand même être sûr de l’info, je me voyais mal faire bivouaquer dans la neige 18 personnes, dont des novices ...

Aller deux fois de suite au même endroit n’est jamais très appréciable. Il fallait pourtant le faire. Mais dans une discussion sur le refuge retenu, Anthony me dit qu’il avait prévu d’emmener au même refuge deux novices avec son frangin. Ça ne le dérangeait pas, et faire le test avec des "courtes pattes" n’était pas déplaisant non plus ...

Nous Les "bougies" de Sophie {JPEG} voila donc partis samedi à 10h30 (plus 32 minutes) pour belledonne nord. La route qui nous mène à Prodin est complètement gelée et nous sommes obligés de laisser la voiture en bas de la combe. Rapidement, quelques rayons de soleil et le fait de marcher nous réchauffent. Nous picniquons à la buvette de Prodin, fermée, mais qui nous offre un coin au sec alors que la neige du toit fond en petites gouttelettes ...

Il A flan, et à l'ombre ... {JPEG}est 14h30 quand nous quittons Prodin, un peu tard à mon goût pour ne pas arriver de nuit. Mais avec la neige, la visibilité sera bonne, restera a apprécier les distances ... Une fois sortis de la forêt, les ombres s’allongent et la lumière vire à l’orange. Le soleil descend sur l’horizon, ne laissant au loin que quelques flaques de lumière.


A la ... {JPEG}Au soleil, sur la crête {JPEG} sortie de la forêt, le chemin passe au nord de la crête, et reste donc une bonne partie à l’ombre. Ce n’est pas pour autant que l’ambiance chaleureuse refroidit, même si Johan semble inquiet de finir à la nuit ...

Soleil couchant sur Allevard et le Grésivaudan

Arrivés Course vers le soleil {JPEG}Les Bauges dans le soleil couchant {JPEG}au pied du Chapotet, le chemin reste à flan pour le contourner par le nord, ofrant un beau panorama sur le massif des Beauges encore baigné par le soleil couchant.




La La fontaine du Refuge du Plan {JPEG}Au col d'Arbarétan, de nuit {JPEG}fontaine du refuge du plan nous invite à une petite halte désaltérante, tandis que Jérôme dégèle l’entrée de la cabane ...
Nous ne nous attardons pas trop pour remonter les 50m de dénivelé positives, atteignant le col de l’arbarétan à la nuit ...


Orion veille sur nous {JPEG}

Après Pâtes à la carbonara, façon Anthony {JPEG} Des étoiles sur terre et dans les cieux {JPEG}un repas chaud où Anthony nous montre ses talents de cuisinier (ou du moins remuer les pâtes ...), une petite balade à l’extérieur, un peu fraiche, permet d’apprécier la montagne et son silence dans toute sa splendeur, sous une demi-lune rayonnante et un ciel sans nuage ...

...


depuis les Trois Mollards

Au Sous les nuages, Chambéry {JPEG}Dune de neige et Mont Blanc {JPEG}petit matin, je m’offre la primeur du paysage. Au dessous de moi, une mer de nuage s’entend à tous les massifs. Une buse passe au dessus de ma tête tandis qu’un lièvre variable patine sur cette neige encore gelée. En face du refuge, le Mont Blanc semble à un jet de pierre, mais quand même inaccessible ...



DePetit Dej au refuge {JPEG}La fontaine d'arbarétan {JPEG} retour au refuge, quelques sac de couchage gigotent ... j’ouvre les volets et mets le primus en route pour faire chauffer le thé. Certain(e)s le boivent dehors pour profiter du paysage ...
Le refuge est vraiment bien équipé. A l’étage, 13 matelas sur sommiers, du bois à profusion déjà débité, des ustensiles de cuisine et quelques denrées (pas toutes comestibles ...) dans une armoire anti-loir. Dehors, la fontaine coule à flot et à l’écart, des latrines. Bref, un petit coin de paradis sur terre ...

Plutôt On laisse le refuge, direction le Chapotet {JPEG}De crêtes en crêtes ... {JPEG}que de rentrer par le même chemin, nous décidons de faire une boucle par le Chapotet et le refuge de la Grande-Montagne. Comme cela, nous aurons vu 3 refuges pendant cette sortie, mais celui de l’arbarétan est vraiment tip-top ...
J’y fêterai mes 30 ans ...


EnDernière montée vers le Chapotet {JPEG} haut du Chapotet, la vue plongeante sur la vallée contraste avec les hauteurs au sud, la pointe du Rognier, les Grands-Moulins et au loin la Croix de Belledonne entourée de ces pics ...




Toujours au dessus des nuages {JPEG}Johan au sommet {JPEG}La troupe, de gauche à droite : Johan, Jérôme, Sophie, Bérengère, Anthony, Mathieu {JPEG}Par où descendre ? {JPEG}

Le Sur la terrasse de la Grande-Montagne {JPEG}Attention, objet tranchant {JPEG}refuge de la Grande-Montagne nous oblige à faire un détour (5minutes, et encore ...) mais ce point de chute est encore bien agréable. La fontaine chantonne et le refuge est aussi bien tenu (bois et cheminée, quelques ustensiles et des matelas à l’étage ...)
Anthony sort son couteau de chef pour faire peur à la tomme ...


Un peu plus bas en Toujours sur mes pieds {JPEG}sous bois, la piste n’est toujours pas dégelée. Sophie avance prudemment mais termine la balade sur les pieds ... ce n’est pas le cas de tout le monde ...

< 3/3

Commenter

Contact | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |
pour profiter pleinement de ce site, utilisez firefox ... ou a défaut safari ...
Copyright 2006-2014 Fauxcols ... où s’arrête le voyage ?